Le made in…

Des étiquettes réellement éthiques?

Quand on a envie de se faire une garde-robe « éthique » on se dit que l’une des façons de le faire est de consommer des vêtements fabriqués dans des pays respectant les droits de l’Homme.

Tout content on regarde les étiquettes « made in … » et voilà on a acheté « éthique » !

Mais en réalité on ne sait pas ce que l’on vient d’acheter… La mention « made in » cache de nombreuses surprises.

Une déclaration facultative

Tout d’abord, il faut savoir que la déclaration concernant la provenance du produit est facultative. Il n’existe aucune obligation d’indiquer sur les vêtements leur lieu de fabrication.

Bien sûr, si le fabricant décide d’indiquer la provenance, alors elle doit être vraie. Le code de la consommation prévoit que la mention d’origine doit toujours pouvoir être justifiée par le fabricant.

Quel pays est indiqué après la mention « made in »?

Contrairement à ce que la mention désigne, cette étiquette ne nous donne pas toutes les infos sur le lieu de fabrication du produit.

Eh oui, c’est là où tout devient obscur…

Lorsqu’un produit a subi des transformations tout au long de son processus de fabrication dans divers pays, la mention « made in » indique seulement le lieu de la dernière transformation substantielle du produit.

La dernière transformation substantielle qu’est-ce que c’est ?

C’est la dernière transformation la plus importante que le produit a subi.

Pour être précis, les textes européens la définissent comme la transformation ayant abouti à la fabrication d’un produit nouveau ou représentant un stade de fabrication important.

Or, on peut aisément imaginer que le produit ait subi des transformations multiples avant de subir la dernière transformation considérée comme importante. De plus, cela signifie que le lieu de fabrication des matières premières n’est donc pas pris en compte.

A chaque catégorie de produit correspond une liste des transformations considérées comme substantielles.

Pour vous donner un exemple concret :

une robe confectionnée en France à partir de tissus chinois pourra revendiquer une origine française, si toutes les opérations suivant la coupe des tissus sont effectuées en France.

L’assemblage des tissus est en effet considéré comme une transformation spécifique qui donne son origine au produit. Et hop, on efface la fabrication en Chine de l’ensemble des tissus !

Qu’en est-il des produits ayant subi des transformations dans de multiples pays ? Pourquoi ne prendre en compte que la dernière transformation ?

Le consommateur est maintenu dans le flou.

Attention aux différentes appellations : Créé en France, Made in France, Designed in France

Il faut être de plus en plus vigilant en regardant les étiquettes ! En plus de nous indiquer seulement le pays de la dernière transformation substantielle, les fabricants ajoutent parfois des mentions qui peuvent nous induire en erreur telle que la mention « Designed in ».

Cette mention concerne la conception, le design, la recherche, l’innovation, le marketing. Ainsi, un produit peut être « Designed in France » mais « Made in Taïwan ».

La mention « Designed in » est intéressante sur bien des points car elle valorise la valeur ajoutée du pays où a été conceptualisé le produit mais elle ne dit rien sur les conditions de fabrication du produit. Il faut donc être très attentif aux termes utilisés sur l’étiquette !

En conclusion

Comme les étiquettes ne nous donnent pas l’ensemble des informations que l’on souhaite avoir pour pouvoir choisir nos vêtements, la seule façon d’être sûr de la provenance de l’ensemble des matières qui constituent notre achat est d’acheter à des commerçants qui sont transparents sur l’ensemble de la chaîne de fabrication des vêtements qu’ils vendent.

VOUS AIMEREZ AUSSI…

Le recyclage et ses logos

Le recyclage et ses logos

Le recyclage et ses logosPetit récapitulatif qui pourra vous aider à mieux vous y retrouverAvec toutes les infos contradictoires que l’on nous donne on a du mal à s’y retrouver concernant les logos sur nos emballages !C’est pourquoi, aujourd’hui je vous propose un...

lire plus
La course au prix le plus bas

La course au prix le plus bas

La course au prix le plus basPetite réflexion sur nos choix de consommation et leur effet boule de neigeEn tant que consommateur notre influence sur les stratégies des entreprises est immense. En effet, lorsque l’on souhaite acheter à moindre prix on impose à...

lire plus
Les consom’acteurs

Les consom’acteurs

Les consom'acteursDevenir acteur de sa consommationLes consommateurs ont perdu confiance en les entreprises et cela pour de nombreuses raisons : publicités mensongères, obsolescence programmée, produits de basse qualité, désinformation… Pour faire face à cette perte...

lire plus
Le transport

Le transport

Le transport Les transports: une réflexion globale Le moyen de transport est-il une variable nécessaire au consommateur pour faire son choix ? Apparemment non puisque cette information n’est pas obligatoire sur les étiquettes. Or, l’impact écologique n’est pas le même...

lire plus
Le bio dans les cosmétiques

Le bio dans les cosmétiques

Le bio dans les cosmétiques Savoir ce que l’on met sur sa peau On a envie de savoir ce que l’on met sur sa peau. De s’assurer que ce que l’on applique tous les jours directement sur notre corps est inoffensif, voire, dans l’idéal, bon pour nous. On se dit que ce qui...

lire plus
Des poules élevées en plein air ?

Des poules élevées en plein air ?

Des poules élevées en plein air ? Des œufs mensongers? Les œufs sont un produit utilisé quotidiennement par nombre d’entre nous. Que ce soit dans nos préparations de gâteaux, tartes ou simplement seuls à la coque ou au plat, les œufs font partie de la cuisine de tous...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This